La libération de Wépion

Cette exposition revient sur l'arrivée des troupes allemandes le 10 mai 1940, l'occupation et la libération par les troupes américaines en septembre 1944, sans oublier le souvenir de la guerre après 1945.

Un half-track à Wépion
Un half-track à Wépion

sur la chaussée de Dinant en septembre 1944

Retour d'exile pour les Wépionnais
Retour d'exile pour les Wépionnais
Glanage dans les champs
Glanage dans les champs

Jeanne Lambert

En route vers Namur
En route vers Namur

Les troupes américaines franchissent la frontière belge le 2 septembre 1944

Libérateur entrés à Wépion
Libérateur entrés à Wépion
Pilote américain prend la pose
Pilote américain prend la pose
Sergent Joe Creel à la Plante
Sergent Joe Creel à la Plante

Le 238e bataillon du génie de combat arrive à la Plante avant de reconstruire les ponts détruits le 6 septembre 1944.

Reconstruction du pont de Jambes
Reconstruction du pont de Jambes

Par le 238e bataillon du génie de combat

Sherman Firefly devant la citadelle
Sherman Firefly devant la citadelle

Char numéro 52 du lieutenant Robert Boscawen blessé à quatre reprises durant la guerre.

Brochure des panneaux de l'exposition en version PDF :